An tri femoc’h bihan


Projet film d’animation

 

C’est l’album an tri femoc’h bihan qui à été choisi, il a servi de support à des activités langagières (suites séquentielles, restitution de dialogues, etc.)

Une fois que les élèves connaissaient bien l’histoire, nous avons commencé à fabriquer les décors sur de grandes feuilles de papier à dessin avec de la peinture puis nous avons ajouté des éléments de décors trouvés dans la nature.

Dans le même temps, nous avons construit les personnages de l’histoire avec de la pâte durcissante que nous avons peinte.

Ensuite, nous avons installé dans la classe un studio composé d’une table, à la hauteur des enfants et les photos ont été prises à l’aide d’un téléphone portable.

Dans le même temps, nous avons enregistré les dialogues en breton. C’est un travail de langage qui permet aux élèves de se tester, de se réécouter, de reformuler des phrases mal dites, et ainsi de s’améliorer.

Enfin, quand on a filmé toutes les micro-séquences du court-métrage et enregistré toutes les voix, on peut s’atteler au montage. Avec le logiciel VideoPad

Une fois le film terminé, nous l’avons visionné et diffusé.